La verite nous rendra notre liberté.

Les travailleurs paramédicaux se battent toujours pour être libérés par leur agent négociateur actuel, le Syndicat canadien de la fonction publique, pour être transférés au Syndicat du Nouveau-Brunswick, et finalement joindre les rangs avec les autres professionnels des sciences médicales.

Les travailleurs paramédicaux ont reçu la classification appropriée il y a près d'un an de leur employeur, soit la province du Nouveau-Brunswick. Cela faisait suite à une analyse de classification détaillée et approfondie, qui explorait l'évolution de leur profession.


Avant que la mise a jour de leur reclassification n'entre en vigueur le 1er avril 2020, l'actuel agent négociateur des travailleurs paramédicaux, SCFP, a déposé des plaintes auprès de la Commission du travail et de l'emploi, invoquant des pratiques de travail déloyales.


En savoir plus sur ces plaintes en cliquant ici.


Malgré la poursuite d'une classification appropriée en tant que professionnels de la santé. et bénéficiant du soutien de 98% des travailleurs paramédicaux de la province, ils se sont retrouvés dans un face-à-face avec leur propre syndicat, et ce pour défendre l'évolution de leur profession.


Joel Mattatall, président du comité chargé de poursuivre le changement au nom des travailleurs paramédicaux, déclare:

« Dans quel monde un membre d'union compte-t-il sur son employeur pour se défendre contre son propre syndicat? »

Les travailleurs paramédicaux espéraient voir leur cas entendu par la Commission du travail et de l'emploi demain, mais ont appris vendredi que la Commission avait ajourné et avait reporté l'audience au 12 janvier 2021.


Le Syndicat canadien de la fonction publique a déclaré dans une note aux travailleurs paramédicaux que le délai est nécessaire pour permettre aux parties de terminer un examen des documents récemment non censurés.


Le report ajoute un délai supplémentaire à un processus déjà trop long et qui continue de mettre un stress inutile sur les paramédics, et un système à bout de souffle.


Mattatall dit,

« Nous sommes confiants dans le bien-fondé de notre cas et croyons, que lorsqu'on leur aura l'opportunité de se présenter devant le Conseil, et que la vérité libérera les travailleurs paramédicaux de leur agent actuel. La reconnaissance d'être des professionnels de la santé, nous fera progresser vers un meilleur futur. »

Les personnes intéressées à regarder l'audience virtuelle en direct em janvier sont priées de communiquer avec la Commission du travail et de l'emploi à: Isabelle.Belanger-Brown@gnb.ca, pour demander un code d'accès.


Pendant ce temps, les travailleurs paramédicaux continueront de s'efforcer d'offrir des soins pré-hospitaliers de la plus haute qualité au public qu'ils desservent. Ils continueront de travailler aux côtés des autres intevenants qui sont en charge de la réponse provinciale au COVID-19 et souhaitent remercier les membres du public pour leur soutien continu et leurs paroles d'encouragement.

579 views0 comments

Recent Posts

See All

On December 17, 2019, the Province of New Brunswick notified the Canadian Union of Public Employees (CUPE) of the reclassification of Paramedics from "Patient Services" to "Medical Science Professionals"

In January of 2020, the Canadian Union of Public Employees submitted complaints to the Labour & Employment Board, seeking to have the reclassification overturned. 

Following numerous delays, a hearing began on January 12th, 2021, which heard witness testimony from all parties involved. 

 

Final oral arguments will be heard on March 24th, 2021, with an expected decision in late April. 

***

Le 17 décembre 2019, la province du Nouveau-Brunswick a avisé le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) du reclassement des ambulanciers paramédicaux de «Services aux patients» à «Professionnels des sciences médicales»

 

 

En janvier 2020, le Syndicat canadien de la fonction publique a déposé des plaintes auprès de la Commission du travail et de l'emploi pour demander l'annulation de la reclassification.

 

Suite à de nombreux retards, une audience a débuté le 12 janvier 2021, qui a entendu les témoignages de toutes les parties concernées.

 

Les plaidoiries finales seront entendues le 24 mars 2021, avec une décision attendue fin avril.

Media Inquires:

 

Email: info@nbparamedics.com

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon

© 2021 NB Paramedics