On December 17th, 2019, Paramedics in New Brunswick had their classification updated, to reflect the evolution of their profession. 

--

Le 17 décembre 2019, les ambulanciers paramédicaux du Nouveau-Brunswick ont ​​vu leur classification mise à jou, pour refléter l'évolution de leur profession.

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon

Media Inquires:

Tel: (506) 961-5635

Email: info@nbparamedics.com

© 2020 New Brunswick Paramedic Reclassification Committee

  • NB Paramedics

Les ambulanciers paramédicaux se préparent pour COVID-19

Le service ambulancier provincial entreprend des préparatifs à la lumière des dangers posés par COVID-19.

Le service ambulancier du Nouveau-Brunswick intensifie sa préparation pour faire face à la propagation et à la menace du virus COVID-19. Les ambulanciers paramédicaux étaient déjà équipés d'un équipement de protection individuelle (EPI) conçu pour lutter contre divers agents pathogènes nocifs. La semaine dernière, de nouvelles améliorations ont été apportées à cet équipement avec l'acquisition de désinfectants conçus pour tuer le virus COVID-19, davantage de masques, de blouses ainsi que des machines supplémentaires spécialement conçues pour désinfecter les ambulances.


Le traitement des demandes de paramédics a également été amélioré. Les personnes qui demandent l'aide des ambulanciers paramédicaux sont maintenant présélectionnées pour les symptômes ou événements à haut risque, comme les voyages récents ou l'interaction avec quelqu'un qui a voyagé. Si un risque devait être identifié, cette information est immédiatement transmise aux ambulanciers paramédicaux répondants, les incitant à enfiler l'équipement de protection individuelle approprié avant d'entrer sur les lieux.


Le système semble bien fonctionner, mais avec n'importe quel système, il ne sera pas parfait.


Les ambulanciers paramédicaux comprennent les risques auxquels ils sont confrontés chaque jour. Des études ont montré qu'ils courent un risque de blessures mortelles similaire à celui des policiers et des pompiers et deux fois plus de risques de blessures non mortelles que les autres premiers intervenants dans l'exercice de leurs fonctions.


Bref, le travail d'un ambulancier est dangereux.


Ce fait est devenu apparent lorsque l'Italie a signalé qu'un ambulancier paramédical en bonne santé de 47 ans était décédé après avoir contracté COVID-19. L'Italie a été durement touchée par l'épidémie et les professionnels de la santé ont du mal à fournir des services à ceux qui en ont besoin.

Compte tenu du risque accru pour les intervenants et leurs patients, les services d'incendie du Nouveau-Brunswick ont ​​décidé de cesser de répondre à la plupart des appels médicaux. Dans une déclaration aux journalistes, le chef des pompiers de Moncton, Conrad Landry, a déclaré: "Nous voulons protéger les deux: pas seulement nos pompiers mais aussi le public." Landry a poursuivi en disant que c'est une étape pour s'assurer que les pompiers sont disponibles pour leurs principales responsabilités, comme les incendies et les sauvetages.


Les ambulanciers paramédicaux pourront toujours demander l'aide des pompiers une fois sur place, s'ils le jugent nécessaire.


Préoccupations au sujet ''d'un nombre de cas grandissant''. Les ambulanciers paramédicaux recommandent à tout le monde de suivre les conseils des responsables de la santé publique et de faire tous les efforts pour «aplatir la courbe». Cela comprend la pratique de l'éloignement social, le lavage fréquent des mains et de s'isoler en cas de maladie. Les ambulanciers paramédicaux espèrent que les directives de la santé publique seront suivies, empêchant une augmentation du nombre de personnes nécessitant des soins plus définitifs, mais comme toute situation à laquelle ils répondent, les ambulanciers paramédicaux croient qu'ils doivent limiter aux maximum les risques.

Le service d'ambulance ne cesse d'augmenter et de faire évoluer sa réponse à la situation actuelle. Cela signifie que les ambulanciers paramédicaux déployés dans les unités d'intervention rapide effectueront bientôt des tests à domicile pour COVID-19. Ambulance Nouveau-Brunswick a également suspendu la publication de nouveaux postes et a demandé à tous les ambulanciers paramédicaux d'envisager d'annuler leurs vacances afin de permettre «une mobilisation de toutes les ressources».


Les ambulanciers paramédicaux demeureront vigilants et suivront toutes les directives de Santé publique et Ambulance Nouveau-Brunswick. Joel Mattatall, paramédic de soins avancés basé à Moncton, a déclaré:

"Il est important que les ambulanciers paramédicaux prennent la menace posée par COVID-19 au sérieux et prennent toutes les précautions nécessaires pour se protéger contre la contraction et la propagation du virus. Il n'y aurait rien de pire qu'une augmentation des cas, et vous êtes mis à l'écart en raison d'avoir testé positif, laissant vos collègues pour lutter contre ce problème avec un manque d'effectifs. Je suis entièrement d'accord avec Ambulance Nouveau-Brunswick, nous allons avoir besoin de '' toutes les ressources nécessaires. "

Les ambulanciers paramédicaux souhaitent rappeler à tous ceux qui appellent le 911 d'être totalement honnêtes avec le répartiteur d'appel, pour s'assurer que les équipes qui répondent prennent les précautions nécessaires.


Pour plus d'informations sur le virus SARS-CoV-2 et comment vous protéger, visitez:​​


https://www.canada.ca/en/public-health/services/diseases/2019-novel-coronavirus-infection.html

610 views